The Handmaid’s Tale et Westworld

Avis sur des séries

Petit avertissement : Cet article a été rédigé il y a un peu moins d’un an au moment de la diffusion des deux séries dont il est question. Je le publie ici de nouveau parce que je pense qu’il est toujours cohérent avec ce que je souhaite partager sur ce blog. Bonne lecture !

Le premier sujet que je souhaite aborder n’est pas une pure réflexion personnelle sur un problème de société. Je voulais commencer en douceur par quelque chose de très connu : les séries. Pourquoi avoir choisi ces deux séries en particulier me direz-vous. Avant tout parce que la saison 2 de chacune d’entre elles a été diffusée quasiment en même temps, entre mai et juin 2018 (et juillet 2018 pour The Handmaid’s Tale). Ces séries se déroulent dans un futur proche dans lequel soit les évolutions technologiques ou les évolutions sociales ont eu un fort impact sur le monde tel qu’on le connaît.

The Handmaid’s Tale

Dans The Handmaid’s Tale, les Etats-Unis ne sont plus un pays capitaliste et libéral mais une dictature tournée vers la religion nommée Gilead. La pollution et les attentats ont « obligé » le gouvernement à prendre des mesures drastiques, et pour assurer la survie des Hommes, dont la fertilité disparaît peu à peu, un système particulier a été mis en place. Les femmes encore fertiles sont envoyées dans les familles de riches dirigeants afin de permettre à leur foyer d’avoir des enfants, on les appelle les Servantes Écarlates (Handmaid en version originale). Dans cette série on suit l’histoire d’Offred (alias June), littéralement « De Fred » pour signifier qu’elle est la servante de Fred.

Cette série est frappante par la réalité qu’elle nous renvoie. En effet, les personnages avant d’être oppressés par le régime de Gilead étaient des gens qui vivaient librement comme vous et moi. Quand ils voulaient rentrer chez eux ils prenaient un Uber, les homosexuels pouvaient se marier, les femmes pouvaient travailler… C’est vraiment ce qui frappe le plus dans cette série, le contraste entre leur vie d’avant et celle du présent. D’ailleurs c’est ce qui me choque le plus, ils se sont laissés faire à cause de lois adoptées soi-disant pour les protéger. Par exemple on augmente la surveillance des personnes à cause du terrorisme et on les arrête plus facilement ou on bloque les frontières séparant des familles, des parents de leurs enfants… Chaque mesure nous rappelle celles qui ont été appliquées dans certains pays comme l’état d’urgence en France ou la loi de Trump contre l’immigration en 2017 au États-Unis ou devrais-je dire Gilead. C’est dans ce sens que cette série me plaît, parce qu’elle me frappe, parce qu’elle me réveille, parce qu’elle me met des gifles et que chacune d’entre elles me dit : « Ça pourrait arriver. Le futur, ton futur peut ressembler à ça ! ».

Cette série me touche également car elle est profondément féministe. A Gilead, les femmes ne peuvent pas lire et encore moins travailler, elles s’occupent soit de la cuisine, soit de satisfaire leur mari, soit de faire des enfants. Le viol des servantes devient alors une cérémonie, étape nécessaire afin d’assurer la survie de l’espèce humaine. Des femmes médecins, chercheures, professeures à l’université ou encore écrivaines et militantes comme la femme de Fred se trouvent contraintes de faire du jardinage, du ménage et oublient peu à peu leur métier, leurs réelles passions, leur identité.

Au-delà d’être un réveil que dis-je un coup de poing par rapport à notre réalité, cette série nous fait aussi réfléchir sur notre liberté et tant d’autres choses dont nous bénéficions et que nous prenons malheureusement pour acquises.

Je m’amuse souvent à dire aux gens que cette série est horrible, non pas parce que je ne l’aime pas, c’est d’ailleurs tout le contraire, mais parce qu’elle montre une réalité horrible, une réalité qui peut être la nôtre si on reste trop longtemps endormi.

Westworld

Et maintenant passons à la seconde série dont je veux vous parler. Westworld se déroule dans un parc d’attraction particulier sur le thème du western. Dans ce parc les Hommes viennent vivre des aventures plus vraies que nature grâce à ce que l’on appelle des hôtes, ce sont des humanoïdes qui ressemblent en tous points à des humains, à l’exception du fait qu’ils sont codés et suivent un script bien précis qui laisse tout de même une petite place à l’improvisation. Peu à peu certains hôtes se « réveillent » (décidément j’utiliserai beaucoup ce mot !) et se rendent compte qu’ils vivent un mensonge dicté par les humains. Cet éveil des humanoïdes nous fait réfléchir sur la notion de conscience. Qu’est-ce qui fait que nous sommes humains ? Qu’est-ce qui construit notre personnalité ? La souffrance ? L’amour ? L’homme a-t-il vraiment un libre arbitre ou est-il totalement prévisible ?

Cette série ne prétend pas répondre à toutes ces questions mais nous initie plutôt à une réflexion sur l’être humain et son essence en le confrontant à des individus similaires à des humains. De plus, elle ne suit pas l’ordre chronologique des choses et cela nous pousse à reconstituer comme un puzzle temporel. Je ne m’étendrai pas plus sur cette série malheureusement, mais je vous conseille vivement de consulter la section recommandations en fin d’article afin d’assouvir votre envie d’en savoir plus sur Westworld.

Finalement…

Vous l’aurez peut-être compris j’ai une préférence pour the Handmaid’s Tale. Sûrement parce qu’elle traite de sujets qui me touchent plus particulièrement et également parce qu’elle paraît plus « terre à terre » proche de ce que nous connaissons. Le sujet dont traite Westworld me semble plus lointain (temporellement et technologiquement parlant) même si c’est une réalité, il y a par exemple de nombreuses personnes qui travaillent en ce moment même au développement de l’Intelligence Artificielle et d’humanoïdes tels que ceux que l’on voit dans cette série.

Ces deux séries éveillent les consciences chacune à leur manière. The Handmaid’s Tale nous réveille de façon gutturale, brute et nous prend par les tripes alors que Westworld nous fait réfléchir sur notre propre conscience sur le pourquoi, le comment et la construction de notre identité, de notre conscience, de notre inconscient.

Recommandations

J’essaierai à chaque fin d’article de vous recommander des vidéos, des articles ou plus rarement des livres dont le sujet est lié à celui que je viens d’aborder.

Bien sûr et si ce n’est pas encore fait je vous recommande vivement de regarder les 2 séries dont j’ai parlé dans cet article. Elles sont toutes deux diffusées par OSC en France même si malheureusement pour le moment elles ne sont plus disponibles. Je pense qu’elles seront disponibles de nouveau lors de la diffusion des prochaines saisons à savoir le 5 juin 2019 pour The Handmaid’s Tale et en 2020 pour Westworld.

Pour aller plus loin avec Westworld je vous conseille de regarder les vidéos de la chaîne Captain Popcorn qui résume et analyse les épisodes. Ces analyses sont toujours de qualité et en plus le YouTuber cite très régulièrement ces sources.

Concernant The Handmaid’s Tale je n’ai pas vraiment trouvé d’analyse vidéo (en fait si mais elles duraient plus de 20 minutes et honnêtement j’aimerais éviter de regarder des analyses qui durent aussi longtemps que l’épisode en lui-même). Je vous conseille cependant de lire les articles du site vulture.com. L’auteure est également passionnée par cette série et nous raconte ses réactions, elle a également le don de pouvoir mettre en parallèle ce qui se passe dans la série avec ce qui se passe dans le monde. Malheureusement pour ceux qui ne comprennent pas bien l’anglais, ces articles ne sont pas disponible en français… La série de la Servante Écarlate est inspiré d’un livre du même nom qui a été écrit par Margaret Atwood. Je ne l’ai pas lu personnellement mais je vous recommande quand même sa lecture ! Attention le livre est sorti dans les années 80, il n’y a donc pas de Uber ou de smartphones comme on peut le voir dans la série.

Si vous aimez lire des articles je vous conseille de lire ceux du New York Times, j’ai lu uniquement ceux qui concernent The Handmaid’s Tale et ils m’ont beaucoup plu!

Petite nota bene : il y a également un film Westworld et un film The Handmaid’s Tale qui sont sortis avant les séries.

Deuxième NB : ces séries sont vraiment excellentes ! Il n’y a qu’à voir le nombre de nominations aux Emmy Awards 2018 qu’elles ont reçues.

Un commentaire sur “The Handmaid’s Tale et Westworld

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s