Les femmes de couleur mises à l’honneur

Comme chaque année, en décembre vient la saison des concours de beauté ! Même si ces derniers sont de plus en plus controversés, ils sont tout de même encore suivis par de nombreuses personnes et même, parmi ceux qui ne les regardent pas certains s’intéressent quand même de près ou de loin à ces concours. Il est vrai que ces compétitions pour moi et pour beaucoup ne reflètent pas du tout la beauté de la femme. Pour rentrer dans les critères de beauté de ces programmes il faut forcément être jeune, grande et élancée. Il y a de très belles femmes qui sont vieilles, petites ou grosses. D’ailleurs les candidates à Miss France ne représentent pas du tout la femme moyenne française en termes de mensurations et d’âge. Certains disent que ce sont des concours sexistes qui font de la femme un objet, alors j’aimerais sortir l’excuse de « non mais la présélection se base aussi sur l’intelligence et le savoir-vivre en société » cependant le public vote principalement par rapport au physique. Bref, je suis d’accord avec la plupart de ces critiques et pourtant je suis quand même très friande de ce genre de concours. Je les regarde, je les commente. Et cette année j’ai constaté avec plaisir que la femme de couleur et plus particulièrement la femme noire était mise à l’honneur.

Avant même de saluer la performance des femmes de couleur, je tiens à saluer la performance des femmes caribéennes. En effet, c’est Miss Guadeloupe (Clémence Botino) qui a été sacrée Miss France 2020 et sa comparse de 2019 (Ophély Mezino) s’est classée en deuxième position à Miss Monde. Miss Monde qui n’est autre que Miss Jamaïque encore une caribéenne donc. En tant que personne originaire de la Caraïbe cela m’a vraiment rendue fière de ma « région » si je puis dire, un endroit du monde souvent oublié peut-être à cause de sa taille. Mais la Caraïbe est là et les femmes caribéennes sont là avec leur beauté mais pas que. Ophély Mezino par exemple a eu une très bon classement général grâce à ses performances sportives et également grâce à son engagement pour les sourds, muets et malentendants puisque ses parents le sont eux-mêmes.

De gauche à droite, Clémence Botino Miss France 2020, Toni-Ann Singh Miss Monde 2019, Ophély Mezino 1ère dauphine Miss Monde 2019 et Zozibini Tunzi Miss Univers 2019

Au-delà de la Caraïbe c’est la femme de couleur qui est mise sur un piédestal cette année. Miss Univers 2019 élue il y a peu n’est autre que Zozibini Tunzi, Miss Afrique du Sud. Une chose à noter, cette dernière arbore fièrement ses cheveux crépus en coupe courte. La première dauphine de Miss Monde a elle aussi des cheveux crépus/frisés et elle les assume totalement. Comme Miss Univers l’a si bien dit, les femmes avec la peau foncée et aussi (mais surtout) avec les cheveux crépus ne sont pas considérées comme belles dans l’opinion publique. Je suis tout à fait d’accord avec ce qu’elle a dit, malgré cela une femme noire ou grosse ou peu importe n’a pas besoin de l’approbation de la société pour se sentir belle, mais il faut admettre qu’il est beaucoup plus difficile d’avoir confiance en sa beauté et en sa valeur s’il n’y a pas de reconnaissance de la part d’autrui.

Je ne dirai pas que ces femmes marquent un tournant dans l’histoire de la beauté féminine, il y a eu d’autres femmes noires élues avant, même si celles-ci n’arboraient pas forcément leurs cheveux naturels. Je dirai que c’est un petit pas vers plus d’égalité, plus de reconnaissance, plus de tolérance et moins d’ignorance, car en général les femmes noires sont soit sexualisées soit considérées comme des femmes aigries et en colère qui crient sur tout ce qui bouge.

La femme noire est belle, intelligente, élégante, éloquente, souriante, cultivée, engagée, forte, déterminée, solidaire, empathique, gentille, tolérante et j’en passe… La femme noire ou la femme de couleur plus généralement est un être humain avec des qualités. Il existe une multitude de femmes de couleur et elles sont toutes différentes et uniques. La femme de couleur est beaucoup de choses positives et il serait temps que les gens et la société le reconnaissent, pas seulement à travers des concours de beauté mais c’est déjà un bon début.

Petit hymne qui fait plaisir

Je pense que vous avez tous entendu cette année la chanson « Brown skin girl » de Beyoncé qui est littéralement une ode à la femme noire. Tout en vous conseillant de l’écouter encore et encore je vous mets une petite chanson de l’artiste Esperanza Spalding qui arbore fièrement son afro. « Black gold » est un hommage à l’Afrique et célèbre la beauté et la puissance des personnes noires. Bonne écoute!

Un commentaire sur “Les femmes de couleur mises à l’honneur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s